Les pilotes de légende

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les pilotes de légende

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 17:36

Post des pilotes de légende

Giacono Agostini
Angelo Bergamonti
Max Biaggi
Michael "Mick" Doohan
Jack Findlay

Carl Fogarty
Freddie Frith
Wayne Gardner
Robert Leslie Graham

Mike Hailwood
Olivier Jacque
Eddie Lawson
Jorge Lorenzo
Randy Mamola
Cirillo "Nello" Pagani
Patrick Pons
Wayne Rainey
Kenny Roberts

Kenny Robert Jr.
Raymond Roche
Valentino "Vale" Rossi

Bruno Ruffo
Christian Sarron
Dominique Sarron
Barry Sheene
Freddie "ET" Spencer
Casey Stoner
John Surteen
Kinimitsu Takahashi

Carlo Ubbiali

Anthony West






Post en évolution permanante!


Dernière édition par bleuprelude le Lun 2 Juin 2008 - 19:04, édité 33 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mick Doohan

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 17:39

Michael Doohan:

Technicien émérite, Jeremy Burgess a travaillé durant plus de dix ans aux côtés de Mick Doohan. Entre 1994 et 1998, les deux australiens ont conquis ensemble cinq titres de champion du monde dans la catégorie 500. Des victoires à la pelle, décrochées parfois dans la joie, souvent dans la douleur, mais quoi qu'il fût jamais sans rage qui caractérisait ce pilote hors du commun.
Gagner était sa seule raison de vivre!
Après avoir débuté en dirt-track à l'âge de 9 ans dans son Queensland natal, Mick Doohan commence à faire parler de lui en 1985. Il se fait remarquer sur les circuits australiens, participe ensuite au fameux championnat du Japon TTF1 ou il décroche le titre, et en 1989, il se retrouve propulsé en Grand Prix 500 en tant que pilote officiel pour l'usine Honda aux côtés de Wayne Gardner. Mick Doohan apprend vite. Il monte sur son premier podium à Hockenheim et prend rapidement l'ascendant sur son coéquipier. En 1990, il remporte son premier Grand Prix en Hongrie et termine à la troisième place du championnat du monde, derrière Wayne Rainey et Kevin Schwantz. A 26 ans, l'australien fait désormais partie des candidats au titre de champion du monde.


En route pour le premier titre.

Deuxième du classement général en 1991, il remporte les quatres premières courses de la saison 1992 grâce au nouveau moteur que lui a concocté le service course Honda. Il domine ses adversaires et se retrouve avec un boulevard d'avance à la veille de la huitième des treize courses du championnat. Et soudain, tout bascule. Lors des essais de cette course aux Pays-bas, Mick se fracture la jambe droite à la base de la cheville. Evitant par miracle l'amputation, il va puiser dans cette épreuve une source de volonté qui fera de lui la machine à gagner de la décennie. Le début 1993 s'avère tout aussi fustrant. Malgré toute sa volonté, l'australien est à la peine pour contrôler cette Honda qu'il n'a pu développer correctement durant l'hiver. Il remonte sur le podium en Autriche et conjure le sort en renouant avec la victoire en Italie. Quatrième du classement général, Doohan a désormais retrouvé tous ses moyens. Son premier titre, il le décroche finalement sur le circuit de Brno, en 1994, en s"adjugeant au passage sa huitième victoire, alors qu'il reste encore trois courses du championnat à disputer.

5 fois de champion de monde 500
En 1995, le champion du monde conserve son titre malgré la pression de Darryl Beattie. L'année suivante, il s'impose à huit reprises et ajoute un troisième titre à son palmarès. Doohan fait encore mieux en 1997, avec douze victoires et douze pôle positions. Le pilote Honda est irrésistible. <>
1998 restera la saison du bras de fer avec Max BIaggi. Passé en 500, l'italien donne du fil à retordre au champion du monde, aussi bien sur la piste que dans le paddock. Mais au final, c'est le vieux crocodile qui a le dernier mot. Il decroche un cinquième titre, rien ni personne ne semble pouvoir l'arrêter. Ce sera finalement un nouvel accident et une énième fracture à la jambe qui, un jour de mai 1999 sur le circuit de Jerez, lui vaudront de mettre un terme à sa carrière.

Mick Doohan en quelques dates

Né le 4 juin 1965 à Brisbane, Australie

1974: participe à ses premières courses de dirt-track
1984: débute sur circuit
1987: devient champion du Japon Superbike TTF1, vice-champion
d'Australie
1989: dispute ses premiers grand-prix 500. Premier podium en Allemagne
9ème au championnat du monde
1990: remporte sa première victoire en 500, troisième du championnat du
monde
1991: vice-champion du monde 500
1992: se blesse grièvement aux essais du GP des Pays-bas
1994: obtient son premier titre de champion du monde 500
1998: remporte son 5ème et dernier titre de champion du monde 500
1999: se blesse aux essais de GP d'Espagne et dois mettre un terme à sa
carrière.

Michael Doohan c'est cinq titres de champion du monde en 500 consécutifs. Toujours fidèle à Honda, on n'ose pas imaginer son palmarès si en 1992, il n'avait pas eu ce terrible accident qui aurait pu lui coûter une jambe.



Dernière édition par bleuprelude le Dim 1 Juin 2008 - 22:33, édité 52 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mike Hailwood

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 18:43

Mike Hailwood 'Mike the Bike'

9 titres (+ 1) de champion du monde et 76 victoire en GP
Mike The Bike reste le plus grand dans le coeur de beaucoup. Après deux derniers titres 250 et 350 en 1967 sur Honda, il a fait un come back époustouflant en 1978 pour remporter le TT F1 sur Ducati


1961250 ccHonda
1962500 ccMV Agusta
1963500 ccMV Agusta
1964500 ccMV Agusta
1965500 ccMV Agusta
1966250 cc
350 cc
Honda
Honda
1967250 cc
350 cc
Honda
Honda
1978TT F1Ducati


Dernière édition par bleuprelude le Dim 1 Juin 2008 - 22:35, édité 18 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pilotes de légende

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 18:47

Giacomo Agostini


15 titres de champion du monde et 122 Victoires en GP

Même si la concurrence était faible pendant certaines années, le roi Ago n'en est pas moins un très grand pilote.


1966500 ccMV Agusta
1967500 ccMV Agusta
1968350 cc
500 cc
MV Agusta
MV Agusta
1969350 cc
500 cc
MV Agusta
MV Agusta
1970350 cc
500 cc
MV Agusta
MV Agusta
1971350 cc
500 cc
MV Agusta
MV Agusta
1972350 cc
500 cc
MV Agusta
MV Agusta
1973350 ccMV Agusta
1974350 ccYamaha
1975500 ccYamaha


1974200 Miles Road Race, Daytona Beach, FL / Yamaha


Dernière édition par bleuprelude le Dim 1 Juin 2008 - 22:30, édité 14 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Kevin Schwantz

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 18:59

Kevin Schwantz

Né le 19 Juin 1964
Victoires en GP : 23

1985 : Champion US Superbike (Suzuki)
1986 : 22ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1987 : 15ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1988 : 8ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1989 : 4ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1990 : 2ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1991 : 3ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1992 : 4ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1993 :
Champion du monde 500 (Suzuki)


Dernière édition par bleuprelude le Dim 1 Juin 2008 - 22:31, édité 5 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Kenny Roberts

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 19:47

Kenny Roberts:

3 titres de champion du monde
King Kenny a été Numéro 1 aux USA avant de venir conquérir trois titres de champion du monde en Europe. Il a aussi été le premier à introduire la technique américaine de pilotage sur le vieux continent.

3 titres en GP 500


1978500 ccYamaha
1979500 ccYamaha
1980500 ccYamaha
2 Titres de Numéro 1 US


1973Yamaha
1974Yamaha
Autres courses


1978200 Miles Road Race, Daytona Beach, FL / Yamaha
1983200 Miles Road Race, Daytona Beach, FL / Yamaha
1984200 Miles Road Race, Daytona Beach, FL / Yamaha




Dernière édition par bleuprelude le Dim 1 Juin 2008 - 22:36, édité 8 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Max Biaggi

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 19:55

Max Biaggi

Max Biaggi est le seul pilote à avoir marqué l'histoire en remportant son premier Grand Prix disputé en catégorie 500 (Japon 1998)

Né le 16 juillet 1971

Palmarès:

*1991 Champion d'Europe 250 Aprilia
*1992 5ème au championnat du monde 250 Aprilia
*1993 4ème au championnat du monde 250 Honda

*1994 Champion du monde 250 Aprilia
*1995 Champion du monde 250 Aprilia
*1996 Champion du monde 250 Aprillia

*1997 Champion du monde 250 Honda
*1998 2ème au championnat du monde 500 Honda


Dernière édition par bleuprelude le Dim 1 Juin 2008 - 22:38, édité 10 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Eddie Lawson

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 20:15

Eddie Lawson

Né le 11 Mars 1958


4 titres de champion du monde moto et 31 victoires en GP





1983 : 4 ième au championnat du monde 500 (Yamaha)
1984 : Champion du monde 500 (Yamaha)
1985 : 2 ième au championnat du monde 500 (Yamaha)
1986 : Champion du monde 500 (Yamaha)
1987 : 3 ième au championnat du monde 500 (Yamaha)
1988 : Champion du monde 500 (Yamaha)
1989 : Champion du monde 500 (Honda)
1990 : 7 ième au championnat du monde 500 (Yamaha)
1991 : 6 ième au championnat du monde 500 (Cagiva)

Succédant au "King" Kenny Roberts,en tant que n°1 de l'équipe "Marlboro Yamaha"ce fut le plus dur contrat à tenir.Mais le talent et le pilotage de Lawson ne tardèrent pas à se dévoiler.Ses records parlent pour lui : il gagne les Championnats du Monde 500cc en '84,'86 et '88.En '89 il est couronné sur la "Honda Rothmans" comme le seul pilote ayant gagné en 500cc des saisons consécutives sur différentes machines.

Il signe pour l'équipe Italienne "CAGIVA" en 1990.La victoire du Californien pour l'usine Italienne au G.P 500cc de HONGRIE en '92 fut la première victoire G.P de l'équipe en 10 ans. Le patron de l'usine "CAGIVA" Claudio Castiglioni était si heureux de cette victoire,qu'il offrit à Lawson une Ferrari "Testarossa".

Lawson a gagné la prestigieuse course des "8 heures de SUZUKA" au Japon en 1990 avec l'équipier Tadahiko Taira.

Eddie se retire des courses de G.P Moto fin '92,pour suivre une nouvelle carrière en "Américan Indy Light's".Après le retrait de la moto,Lawson revient à la course des "200 Miles de DAYTONA" en '93.Il gagne dans un duel spectaculaire avec Scott Russell.IL continua les courses d'Indy jusque dans le milieu des années '90.
En '99 Lawson se retire et profite de sa retraite, vivant sur les bords du Lac Havasu,en Arizona, il passe beaucoup de temps sur le lac et dans des courses de Karts avec un ami de renom "Wayne RAYNEY".

Lawson a gagné 78 podiums dans sa carrière G.P Moto. 31 de ces dernières étaient des victoires remportées contre des pilotes comme Roberts,Spencer,Rainey,Mamola,Doohan,Gardner,Schwantz,....

STATS :

"AMA SUPERBIKE"

1980 SUPERBIKE

1ST WES COOLEY 128pts
2nd EDDIE LAWSON 121pts
3rd FREDDIE SPENCER 111pts

COURSES GAGNEES PAR LAWSON :

APRIL 14 TALLADEGA AL
JUNE 28 ATLANTA GA
AUG 17 MT POCONO PA

1981 SUPERBIKE

1ST EDDIE LAWSON 115pts
2nd FREDDIE SPENCER 91 pts
3rd WES COOLEY 84pts

COURSES GAGNEES PAR LAWSON :

MAY 30 ELKHART LAKE WI
JUNE 20 LOUDON NH
JULY 18 MONTEREY CA
SEPT 13 KENT WA

1982 SUPERBIKE

1st EDDIE LAWSON 151pts
2nd MIKE BALDWIN 142PTS
3rd WAYNE RAINEY 114pts

COURSES GAGNEES PAR LAWSON :

MARCH 14 TALLADEGRA AL
APRIL 18 RIVERSIDE CA
MAY 22 ELKHART LAKE WI
JULY 10 MONTEREY CA
SEPT 12 KENT WA

Départ en G.P 500: 134

Victoires en G.P 500: 31,taux de victoire 23%

Podiums en G.P 500: 76
Championnat du Monde 500: 4 en '84,'86,'88 sur Yamaha et en '89 sur Honda.

A piloté pour : Kawasaki,Yamaha,Honda,Cagiva.

BIO :

Né le 11 Mars 1958 à "UPLAND" Californie (Etats-Unis)
(Hôpital De la Communauté De San Antonio)

Noms des parents : Patricia Ann(Longs) Lawson et de Raymond Edouard Lawson

Maison d'enfance : Fuschia 910,Ontario La Californie.

Grand-père : Charles Long

Grand-mère : Pat Carlock

Note : Le prénom réel est "Eddie" et pas Edouard.


Dernière édition par bleuprelude le Dim 1 Juin 2008 - 22:44, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Wayne Rainey

Message  Invité le Mer 21 Nov 2007 - 20:20

Wayne Rainey

Né le 23 Octobre 1960

Victoires en GP : 24

1986 : Champion US en superbike (Honda)
1987 : Champion US en superbike (Honda)
1988 : 3 ième au championnat du monde 500 (Yamaha)
1989 : 2 ième au championnat du monde 500 (Yamaha)
1990 : Champion du monde 500 (Yamaha)
1991 : Champion du monde 500 (Yamaha)
1992 : Champion du monde 500 (Yamaha)
1993 : 2 ième au championnat du monde 500 (Yamaha)



C’est au GP d’Italie sur le circuit de Misano que Wayne Rainey chutera et restera définitivement paralysé des jambes. il deviendra patron d"écurie en GP 500 pour Yamaha et jettera l'éponge en 1998.







Dernière édition par le Mar 1 Jan 2008 - 19:59, édité 6 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

John Surtees

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2007 - 17:17

John Surtees


7 titres de champion du monde à moto
1 titres de champion du monde en F 1

Un très grand Monsieur. Quatre ans après son dernier titre à moto, il est devenu en toute modestie champion du monde de F1 (sur une Ferrari type 158). Ca, personne ne l'avait encore fait ! Et c'est pas dit que ça se reproduise un jour...





1956500 ccMV Agusta
1958350 cc
500 cc
MV Agusta
MV Agusta
1959350 cc
500 cc
MV Agusta
MV Agusta
1960350 cc
500 cc
MV Agusta
MV Agusta

1 Titre de champion du monde


1964Formule 1Ferrari










Dernière édition par le Mar 27 Nov 2007 - 6:31, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Carlo Ubbiali

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2007 - 17:33

Carlo Ubbiali

9 titres de champion du monde
Injustement méconnu, peu expansif, ce très grand champion a dominé les catégories 125 et 250 à la fin des années cinquante.


1951125 ccMondial
1955125 ccMV Agusta
1956125 cc
250 cc
MV Agusta
MV Agusta
1958125 ccMV Agusta
1959125 cc
250 cc
MV Agusta
MV Agusta
1960125 cc
250 cc
MV Agusta
MV Agusta



Dernière édition par le Mar 27 Nov 2007 - 6:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Kinimitsu Takahashi

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2007 - 17:46

Kinimitsu Takahashi

Regardez bien cet homme. Il est le premier japonais à avoir remporté un Grand Prix, en 1961 à Hockenheim, sur une 250 Honda.




Dernière édition par le Mar 27 Nov 2007 - 6:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Valentino Rossi

Message  Invité le Dim 25 Nov 2007 - 14:14

Valentino Rossi
http://www.rossifiles.com/

Fiche d'identité


© Photo L'Equipe

Pays: ItalieAge: 29 ansDate de naissance: 16.02.79Lieu de naissance: Tavullia (Italie)Taille: 1m78Poids: 64 KgSpécialité(s): MotoGP
Victoires : 88
(49 en Moto GP / 13 en 500cc / 14 en 250cc / 12 en 125cc)

Poles : 49
(34 en Moto GP / 5 en 500cc / 5 en 250cc / 5 en 125cc)

Podiums : 135
(76 en Moto GP / 23 en 500cc / 21 en 250cc / 15 en 125cc)

Débuts en GP : Malaisie 1996 (125cc)


Palmarès

AnnéeCompetitionRangDisciplinePerformance
2007Ch. du Monde de vitesse3MotoGPYamaha
2006Ch. du Monde de vitesse2MotoGPYamaha
2005Ch. du Monde de vitesse1MotoGPYamaha
2004Ch. du Monde de vitesse1MotoGPYamaha
2003Ch. du Monde de vitesse1MotoGPHonda
2002Ch. du Monde de vitesse1MotoGPHonda
2001Ch. du Monde de vitesse1500ccHonda
2000Ch. du Monde de vitesse2500ccHonda
1999Ch. du Monde de vitesse1250ccAprilia
1998Ch. du Monde de vitesse2250ccAprilia
1997Ch. du Monde de vitesse1125ccAprilia
1996Ch. du Monde de vitesse9125ccAprilia











Dernière édition par bleuprelude le Sam 1 Mar 2008 - 6:18, édité 5 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Freddie Spencer

Message  Invité le Dim 25 Nov 2007 - 14:19

Freddy ou Freddie Spencer


Frederick Burdette Spencer Junior surnommé « Fast Freddy » est un pilote de Grand Prix motocycliste américain, trois fois champion du Monde.
Il a été le dernier à gagner la course dans les catégories 250 cm³ et 500 cm³ dans la même journée et à être Champion du Monde dans ces deux catégories dans la même saison.


L’un des Roi de la vitesse. Champion du monde en 500cc en 1983 et champion du monde en 500cc et en 250cc en 1985 (un doublé historique). L’un des plus grands, surnommé "E.T.". 27 victoires en GP (dont 20 en 500cc) et 39 podiums. Auteur de 10 poles consécutives et de 6 victoires d’affilée en 250cc en 1985 (33 poles au total).
Histoire

  • Naissance le 20.12.1961, à Shreveport, Louisiane
  • Début en moto à 4 ans
  • Début en compétition à 5 ans
  • 11 victoires en Short Track et Dirt Track à 11 ans
  • 1977 : 12 victoires en national
  • 1978 : victoire dans toutes les courses de l'AMA 250, catégorie Novices
  • 1979 : champion catégorie Expert, en gagnant toutes les courses, sauf une deuxième place
  • 1980 : début en Superbike en AMA, et débute en Europe, où il gagne deux manches du match Anglo-Américain, devant Kenny Roberts et Barry Sheene
  • 1981 : signe chez Honda
  • 1982 : plus jeune vainqueur d'un GP 500, le 4 juillet 1982
  • 1983 : champion du Monde en 500 cm³
  • 1984 : 4 victoires en 5 courses disputées sur le nouveau modèle - 4e au mondial
  • 1985 : champion 250 cm³ (10 courses, 6 pôle position, 7 victoires) et 500 cm³ (11 courses, 9 pôles, 7 victoires) - suspension de sa carrière pour raisons physiques
  • Quelques courses et victoires jusqu'en 1996
  • Palmarès
  • 1982 3e du championnat 500 derrière Franco Uncini et Graeme Crosby
  • 1983 champion du Monde 500 devant Kenny Roberts et Randy Mamola
  • 1984 4e du championnat 500 cm³
  • 1985 Champion du Monde 250 devant Anton Mang et Carlos Lavado, Champion du monde 500 devant Eddie Lawson et Christian Sarron, vainqueur en Superbike AMA

    'l'extra-terrestre, E.T ou Fast Freddie' (Surnom pour avoir était en 1985 double champion du monde 250 & 500)


    3 titres de champion du monde
    Seulement 3 titres ? Certes, mais lors du premier en 1983 il était le plus jeune pilote jamais couronné (21 ans) et en 1985 il a remporté avec une facilité toute Extra-Terrestre les catégories 250 et 500 ! Personne n'avait jamais fait ça auparavant et on attend encore que cet exploit soit renouvelé.


    L’âge (20 ans et 196 jours très exactement) de Freddie Spencer quand il remporta son premier Grand Prix 500 cm3, le 4 juillet 1982 à Spa-Francorchamps (GP de Belgique). L’Américain reste le plus jeune vainqueur de tous les temps dans la catégorie reine. Déjà trois fois vainqueur en 2007, l’Australien Casey Stoner est le septième plus jeune vainqueur d’un GP 500 cm3/MotoGP (21 ans et 145 jours lors du GP du Qatar).





Dernière édition par bleuprelude le Dim 1 Juin 2008 - 22:49, édité 14 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jack Findlay

Message  Invité le Dim 25 Nov 2007 - 19:50

Jack Findlay


Dimanche 20 mai 2007, nous apprenons avec tristesse, le décès de Jack Findlay à l'age de 72 ans. Jack est décédé le 19 mai à son domicile de Mandelieu (06). Jack Findlay c'était le symbole du privé qui se battait contre les usines. Le film Continental Circus de Jérôme Laperrousaz l'a rendu célèbre ainsi que sa compagne Nanou. C'est un véritable mythe pour tout une génération qui vient de nous quitter.

Ses meilleurs résultats en Championnat du Monde 500 cc, sont : une 7ème place en 1965, une troisième place en 1966, une cinquième place en 1967 et une deuxième place en 1968 derrière Giacomo Agostini. Il a également couru en 250cc et 350cc, et plus tard en 750cc.

Il a remporté trois victoires en Grand Prix dans sa carrière en 500cc : le Grand Prix d’Ulster en 1971 (première victoire pour Suzuki et première victoire d’un moteur deux temps en 500cc), le Tourist Trophy en 1972 et le Grand Prix d’Autriche en 1977. Il a remporté le Prix FIM de Formule 750 en 1975 sur une Yamaha. Il fut également le premier pilote à utiliser des pneus Michelin.

SA CARRIÈRE EN DETAIL

Jack est né en Australie à Mooroopna («eaux profondes» en aborigène), le 5 février 1935. En 1958, Il abandonne la banque où il est employé et vient s'installer en Europe pour assouvir sa passion ... courir en moto.

En 1961 il obtient ses premières belles places et en 1963 il est classé 8e au classement final du Championnat du monde 500 sur sa Matchless, avec notamment une belle 2e place au Grand Prix d'Italie.

En 1965 il gagne encore une place pour finir 7e du Championnat du Monde 500 cc.

L'année 1966 sera encore meilleure, grâce à ses podiums en Allemagne de l'Est (2e), en Finlnande (3e) et en Iralie (3e), il finit 3e du classement final 500 cc derrière Agostini sur MV et Hailwood sur Honda.

En 1967 il termine 5e en montant trois fois sur le podium.

Mais sa meilleure saison fut l'année 1968 où il est sacré vice champion du mode 500 cc, sur sa vénérable monocylindre Matchless, derrière l'intouchable Ago sur sa MV d'usine. Cette saison là il obtient 5 deuxièmes places et une troisième place. Il espère alors une machine d'usine pour 1969, qu'il n'obtiendra pas et c'est sur diverses machines dont la Linto (une Aermacchi dont on a accouplé 2 moteurs de 250 cc) qu'il disputera sa plus mauvaise saison.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Barry Sheene

Message  Invité le Dim 25 Nov 2007 - 22:16

Barry Sheene


Barry Sheene un pilote aussi populaire (voir plus) en France que dans son pays d'origine. Barry Sheene est né dans la banlieue de Londres (Holborn) le 11 septembre 1950. Son père Franck s'occupe de mécanique au Collège Royal des chirurgiens où sa mère Iris est chargée de la préparation des repas. C'est donc ce père mécano qui initie Barry aux mystères des moteurs. Ce père passionné de compétition, construit à son rejeton une petite moto équipé d'un moteur 50 cm3 Ducati 4 temps, que Barry va bientôt troquer contre une Triumph Tiger Club, puis à l'âge de 14 ans il prend possession d'un Bultaco de trial. A seize ans il commence à rouler sur un 75 Derbi de route. Mais depuis 15 ans, il baigne dans le milieu de la compétition, puisqu'il travaille sur la moto d'un pilote américain, Tony Woodman.



Un jour, Franck, son père, confie à Barry 2 Bultaco à roder. Et après une journée de roulage à Brands Hatch et devant la vélocité de son fils, Franck décide de lui confier une des deux machines espagnoles pour une course. Le très jeune Barry prend alors le départ de sa première course. Après une mise en action catastrophique, Barry se retrouve vite deuxième. Mais un serrage suivi d'une chute l'empêche de terminer sa première course. Malgré ce premier échec, Barry ne se décourage pas et reprend le départ de la 2eme course de la journée sur un 250 de la même marque. Il termine 3eme de cette course et la semaine suivante il gagne sa première course sur une 125 Bultaco. Mieux il gagne aussi en 350 avec une 250 réalésée. Grâce à ses exploits il attire l'attention des journalistes et le pilote Lewis Young lui demande de s'occuper de sa moto.[/size]


En 1969, Barry fait l'apprentissage des circuits anglais. A Brands Hatch, il bat le record du tour dans la catégorie 125 et termine le championnat britannique à la 2eme place derrière Chas Mortimer.
En 1970, tout en travaillant chez un marchand de bois, Barry décide de se consacrer sérieusement à la compétition. En 250 Il met un moteur de Yamaha dans les cadres de ses Bultaco et en 125 il rachète l'ex Suzuki d'usine de Stuart Graham. Pour sa première course au guidon de la 125 Suzuki, il bat le champion du monde en titre, Dave Simmonds. Pour ses début en championnat du monde 125,
sur le circuit de Montjuich, Sheene va réaliser exploit sur exploit. Aux essais, avec sa 125 Suzuki, il réalise un temps comparable à celui de Bergamonti sur LA 500 MV D'USINE. En course il mène 20 tours devant le Derbi officiel de Nieto et ne se fait battre que sur la fin. Un extraordinaire pilote voyait le jour. En 1971, il décide de courir à la fois le championnat anglais et le Continental Circus. Il participe en 125, 250 et 350.Après de nombreuses places d'honneur dans les 3 catégories, à la fin de la saison il est sacré vice champion du monde 125 derrière Nieto.




1972, marque un changement dans la carrière de Barry, puisqu'il signe un contrat avec l'usine Suzuki pour courir en catégorie 500. Il court également le championnat 250 sur une Yamaha usine, mais des problèmes mécaniques récurrents, l'empêche d'obtenir des résultats satisfaisants. Sa meilleure place en 250 est une 4eme place derrière Jansson, Saarinen et Johnny Dodds. A Imola, Barry chute aux essais et se fracture la clavicule, sa saison 1972 se termine sur cette fausse note. En 1973 Barry remporte la catégorie 750. Il participe aussi activement à la mise au point de la nouvelle 4 cylindres en carré Suzuki. A part quelques courses anglaises, Barry va passer tout l'année 1974 aux essais de cette nouvelle 500. En 1975 il est fin prêt pour faire une magnifique saison, mais à Daytona, Barry chute pendant les essais. La roue arrière de sa 750 explose à 250 km/h. C'est une chute terrible dont il ressort avec de multiples fractures. Après 6 semaines de rééducation, à la surprise générale, il participe à une grande course à Caldwell Park. Et quelques semaines plus tard,à Assen, au guidon de sa 500 Suzuki RG officielle, il réussit à battre Agostini. Il réédite son exploit en Suède. Mais par manque de mise au point sa Suzuki casse souvent et il termine le championnat 500 à la 6eme place. 1976 l'année de la consécration. Barry remporte cinq grands prix et remporte le titre mondial 500.Il reconduit son titre en 1977 et devient alors pour les Anglais le plus populaire des pilotes.


En 1978 Un pilote américain fraîchement débarqué dans le Continental Circus vole la vedette aux pilotes européens et devient champion du monde 500, reléguant Barry à la deuxième place. Ce pilote précurseur le l'armada américaine qui allait débarquer sur les pistes européennes s'appelait Kenny Roberts. Pour se consoler Sheene reçoit l'Ordre de l'Empire britannique. En 1979 il passe chez Yamaha et il ne gagne qu'une seule course en Suède en 1981. En 1982 à Silverstone, aux essais, il percute une autre moto à 250 km/h. Il faut 7 heures pour le remettre sur pied. Il termine 4eme du championnat 500 en 1982. Mais un an plus tard il se brise un genou et se retire de la compétition en 1985.


Dernière édition par le Sam 5 Jan 2008 - 22:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patrick Pons

Message  Invité le Dim 25 Nov 2007 - 22:44

Patrick Pons

PATRICK PONS
Le petit prince de la moto


Pour la première fois dans l'histoire des sports mécaniques un Français, Patrick Pons, devient champion du monde en remportant en 1979 le championnat de vitesse moto 750. Des pilotes émérites comme Kenny Roberts, Barry Sheene, Johnny Cecotto, Michel Frutschi, Graziano Rossi (le père de Valentino), Marc Fontan, Raymond Roche... Participent à ce championnat baptisé "Formule 750" par la FIM (Fédération Internationale de Moto) et qui est, même s'il ne fait pas partie des Grands Prix, l'équivalent d'un vrai championnat du monde.
Les courses se déroulent sur deux manches dans lesquelles les pilotes donnent le meilleur d'eux-mêmes, à l'instar du champion 1978 de la catégorie Johnny Cecotto, du Suisse Michel Frutschi et, bien entendu, de Patrick Pons.
Au terme d'une fantastique saison, Patrick est couronné avec 154 points devant Michel Frutschi 132 points et Johnny Cecotto 126 points.
le 1er mars 1980, il bat les américains chez eux à Daytona. En effet il gagne la course mythique devant les Roberts et Spencer. Il devient ainsi le troisième européen à remporter cette fabuleuse épreuve. Les deux autres étant Giacomo Agostini et Jarno Saarinen... Excusez du peu...
GP d'Angleterre Silverstone : tragique


La TZ500 Yamaha fournie par l'usine à l'équipe Sonauto n'est pas aussi performante que les véritables "usine" de Roberts et de Cecotto. Mais Patrick Pons n'est pas du genre à se plaindre de ses motos et, comme à son habitude, il met un point d'honneur à donner le meilleur de lui-même. Lui et son équipe travaillent d'arrache-pied pour faire progresser la TZ. Après deux courses hors des points, Patrick, sur le circuit Paul Ricard au Castellet, arrache de haute lutte une superbe dixième place. Au GP suivant en Hollande, Patrick renouvelle ce classement. Puis en Belgique sur le circuit de Zolder, Patrick Pons arrive, grâce à son attaque légendaire, à terminer 8e, puis en Finlande sur le circuit d'Imatra, il est 6e.

Pour le GP d'Angletterre sur le circuit de Silverstone, Patrick Pons espère bien figurer dans le top 5, mais au quatrième tour de la course, sa TZ se dérobe à la sortie de la rapide courbe de Beckett's Corner. Patrick chute, tout comme Michel Rougerie avec qui il était en bagarre depuis le départ de la course... Rougerie se relève, mais malheureusement pas Patrick qui est conduit à l'hôpital. 48 heures plus tard, un grand champion nous quitte en laissant un vide incommensurable. Le fantastique et inoubliable Patrick Pons est classé, avec sa TZ500 Yamaha, 16e du championnat du monde 1980. cliquez sur l'une des 3 photos pour voir la superbe
galerie photos de François Beau
(Merci de respecter le travail du photographe)




Patrick Pons, un nom que de nombreux motards n'ont pas oublié. .
Patrick est né le 24 décembre 1952 dans une famille aisée et derrière cette façade de "petit bourgeois" se cachait un sportif complet. Patrick aurait tout aussi bien devenir champion de ski, mais c'est la moto qu'il choisit afin d'exprimer son fabuleux esprit de compétition. En effet si dans la vie de tous les jours c'était le garçon le plus doux et le plus charmant du paddock, dès qu'il enfilait son casque et qu'il tournait la poignée droite de ses motos, Patrick devenait un redoutable compétiteur. C'est à Montlhéry en 1971 que Patrick va remporter sa première victoire...

<--- Patrick jeune champion de ski

Patrick au Bol 1972 avec la Kawa 250.
Associé à Staler ils termineront 16e au général et 2eme de leur catégorie


Sa première saison débuta en 1972 sur une Kawasaki H1 R, préparée par Pierre Louis Tebec. Après cette expérience décevante, Patrick décide de participer à la célèbre coupe Kawasaki-Moto Revue. C'est au guidon des 350 S2 qu'il fera son apprentissage de la compétition moto. Il gagne la coupe en 1972. Cette année là il participe également au Bol d'Or. Pendant l'hiver 72-73, Patrick rencontra celui qui allait veiller sur sa carrière : Jean Claude Olivier, patron de Sonauto, l'importateur Yamaha en France. Il est alors intégré dans l'écurie Sonauto comme 2eme pilote, au coté de Christian Bourgeois, pour les championnats du monde de vitesse.


Pour le 1er grand prix (France - Castelet) il prendra la 9eme place en 250, la victoire revenant à un certain Jarno Saarinen. Ensuite il termine 6eme à Spa (Belgique) et 4eme à Brno (Tchécoslovaquie). Pour sa première saison il termine 11eme dans le championnat du monde 250. Alors qu'en 350 cm3 il termine 13eme du championnat, avec une splendide 3eme place à Jarama (Espagne). A 21 ans une étoile était née.
En 1974 les résultats sont meilleurs puisque avec deux troisièmes places et une deuxième, il termine 3eme de la catégorie 250 (champion : Walter Villa). C'est également à cette place qu'il finit la saison 350 (champion Agostini).

Pons et Rougerie (53)


1975, marque un changement dans la carrière de Patrick, en effet c'est cette année qu'il décide de s'attaquer à une nouvelle catégorie : le Trophée FIM 750. Il n'abandonne pas pour autant les autres catégories, puisqu'il termine 5eme au final 250 et 350. En 750 il remporte 2 victoires (Belgique et Allemagne), pour finir 3eme au classement final de la catégorie.
Daytona. Il abandonne sur casse mécanique en 1974 et 1975, mais inscrit son nom au palmarès de l'épreuve en 1976 (5eme). En 1977 il se qualifie en première ligne avec Cecotto, Baker, Roberts et Willing, mais il doit abandonner sur casse (embrayage) alors qu'il était 5eme.


1979, l'année de la consécration. En effet cette année là Patrick remporte le titre de champion du monde 750cm3, il gagne 3 grands prix (France, Canada, Allemagne) et suprême exploit l'année suivant, le 1er mars 1980, il bat les américains chez eux à Daytona. En effet il gagne la course mythique devant les Roberts et Spencer. Il devient ainsi le troisième européen à remporter cette fabuleuse épreuve. Les deux autres étant Giacomo Agostini et Jarno Saarinen... Excusez du peu...

10 août 1980. Grand prix d'Angleterre, circuit de Silverstone. Patrick chute dans un grand virage qui se prend à 240 Km/h, heurté par Michel Rougerie. Officiellement il décède le mardi 12 août 1980, à 22 heures, à l'hôpital de Northampton. Le petit Prince de la moto est parti là haut se tirer la bourre avec Jarno, Renzo et les autres.



VOIR SUR LE SITE www.appeldephare.com
Patrick Pons ( 1 ) Motoplay N° 3 - François Gomis - Patrick Pons ( 2 ) Moto Revue N° 2474 du 4 septembre 1980


Dernière édition par le Sam 12 Jan 2008 - 11:13, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Norifumi Abe

Message  Invité le Lun 26 Nov 2007 - 18:38

Norifumi Abe


Norifumi Abe est décédé dimanche soir 07.10.2007 dans un accident de la circulation la banlieue proche de Tokyo (Japon). Il était âgé de 32 ans. Selon la police locale, Abe roulait en scooter lorsqu’il est entré en collision avec un camion qui effectuait un demi-tour dangereux…</FONT>




Norifumi « Norick » Abe était tout d’abord apprécié de tous par sa gentillesse et son humanité. Né le 7 septembre 1975 à Tokyo. Il commence à rouler sur une moto à l’âge de cinq ans. Son père était pilote professionnel. Après avoir terminé le collège en 1991, il part en Californie pour apprendre le pilotage moto, y compris le dirt-track. De retour au Japon, âgé d’à peine 18 ans, il prend part à son premier Championnat japonais (All-Japan) en 1993 en 500cm3 et gagne le titre.

Il fait irruption dans le milieu de la compétition avec une performance fulgurante comme pilote « wild-card » lors du Grand Prix du Japon 1994 à Suzuka. Il se bat en tête de la course avec Michael Doohan et Kevin Schwantz jusqu’à ce qu’il chute à trois tours du drapeau à damiers. Il marque ses premiers points en Grand Prix cette même année à Brno (République Tchèque) et Laguna Seca (USA), les deux fois sixième, au guidon d’une Yamaha YZR 500 d’usine. En 1995, il termine le Championnat à la 9e position, son meilleur résultat étant une troisième place (son premier podium) à Rio de Janeiro.

En 1996 il remporte sa première victoire, chez lui au Japon, sur le circuit de Suzuka. Il monte encore trois fois sur le podium : troisième à Donington Park, Salzburg et Rio ; il finit la saison à la cinquième place, son meilleur résultat. Il termine 7e en 1997, 6e en 1998 et 1999 (cette année-là il remporte son deuxième Grand Prix, à Rio), et en 2000 il gagne à nouveau à Suzuka.

A la fin de 2004, il arrête les Grands Prix, et prend part au Championnat Superbike du Japon ainsi qu’au Championnat du Monde Superbike, dans l’équipe Yamaha Motor France Ipone (13e en 2005 et 2006) au côté de Sébastien Gimbert dans la structure MG Compétition.

Cette année, il disputait le Championnat du Japon All-Japan (JSB1000) sur la Yamaha YZF-R1 du Y’S GEAR Racing. Il occupait 3e avec 97 points.



</FONT>

</FONT>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jorge Lorenzo

Message  Invité le Dim 9 Déc 2007 - 8:25

Jorge Lorenzo
http://www.lorenzo48.com/

Champion du monde 250 en 2006 et 2007 Jorge Lorenzo est prêt pour la catégorie MotoGP dès 2008. A 20 ans le prodige espagnol emboite les pas de Valentino Rossi.


En s'adjugeant le titre 250 en 2006 Jorge Lorenzo a fait la démonstration que l'on peut naître sur une île et devenir roi du monde. Né à Palma de Majorque l'année ou Wayne Gardner fût champion du monde 500, Jorge commence la moto à trois ans. Encouragé par son père, il participe à des épreuves de minicross et devient Champion des îles Baléares en 1995.
Deux ans plus tard, il dispute ses premières courses nationales. Il remporte la Coupe Aprilia en 1998 et obtient une dérogation pour participer au championnat d'Espagne 125 à 13 ans. En 2001, il devient le plus jeune vainqueur d'une course du championnat d'Europe. L'année suivante, il fête son quinzième anniversaire en faisant ses débuts en grand prix, se qualifiant pour le GP d'Espagne, troisième course de la saison 2002 au guidon de sa 125 Derbi. Il participe aux quatorze dernières épreuves du championnat du monde et parvient à se classer 21ème en inscrivant 14 points.

Débuts en GP agités
En 2003, Lorenzo signe sa première pole position en Malaisie et remporte son premier grand prix au Brésil. 12ème du championnat du monde, il progresse encore la saison suivante. Vainqueur au Mans, à Assen et au Qatar, le pilote Derbi se classe à la 4ème place du championnat du monde. A 17 ans, Jorge Lorenzo accéde à la catégorie 250. Le Majorquin est volontaire et va souvent à la faute, et se fait remarquer par des déclarations provocatrices qui lui attirent pas la sympathie. Il monte sur son premier podium au Mugello et récidive à Assen, à Brno, au Qatar, à Phillip Island et à Valence. 5ème du championnat du monde pour sa première saison en 250, avec six podium et quatre pole position, Lorenzo devient l'un des favoris de la saison 2006, en troquant sa Honda pour une Aprilia officielle.

Champion du monde à 19 ans
En 2006, le passage de Pedrosa en MotoGP facilite la tâche de l'espoir espagnol. Hormis une erreur au grand prix de France et un coup de mou en fin de saison, il coiffe la couronne mondiale. Seul Andrea Dovizioso semble en mesure de lui donner la réplique, mais la Honda de l'italien ne fait pas le poids face à l'Aprilia de l'espagnol. Aussi Jorge Lorenzo va-t-il égaliser le record détenu depuis 1981 par Anton Mang en obtenant dix pole positions? Il s'impose à huit reprises et devient le troisième pilote espagnol champion du monde en 250 après Sito Pons et Dani Pedrosa. Lorenzo a d'ores et déjà gagné sa place en MotoGP, mais son manager préfére qu'il rempile pour une saison de plus dans la catégorie des quarts de litre ou il défendra son N°1. Qu'à cela ne tienne: avec un nouveau titre de champion du monde 250, Lorenzo arrive en MotoGP chez Yamaha aux côtés d'un certain Valentino Rossi...

Palmarès de Jorge Lorenzo:
4 victoires en grand prix 125
17 victoires en grand prix 250
26 pole positions (3 en 125 et 23 en 250)
38 podiums en grand prix 125 et 250
2 titres de champion du monde 250 2006 et 2007

Jorge Lorenzo en quelques dates:
Né le 4 mai 1987 à Palma de Majorque, Espagne
- 1990: premièrs tours de roues au guidon d'une minibike
- 1998: il remporte la coupe Aprilia
- 2000: il obtient une autorisation spéciale pour participer au championnat
d'Espagne 125 à 13 ans
- 2002: il débute en grand prix 125 aux côtés d'Emilio Alzamora.
- 2003: il remporte son premier grand prix à Rio et termine le championnat
du monde 125 en 12ème position
- 2004: il se classe 4ème du championnat du monde 125
- 2005: il quitte Derbi et la catégorie 125 pour récupérer une Honda 250
avec laquelle il se classe 5ème du championnat du monde.
- 2006: il signe chez Aprilia et, avec 8 victoires, il décroche le titre de
champion du monde 250
- 2007: deuxième titres de champion du monde 250 chez Aprilia avec 9
victoires et 11 podiums.
- 2008: il signe chez Fiat Yamaha Team en MotoGP au côtés de Valentino
Rossi




Dernière édition par le Dim 10 Fév 2008 - 18:34, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Wayne Gardner

Message  Invité le Dim 23 Déc 2007 - 4:49

Wayne Gardner:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Carl Fogarty

Message  Invité le Sam 5 Jan 2008 - 23:03

Carl Fogarty:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Raymond Roche

Message  Invité le Sam 5 Jan 2008 - 23:11

Raymond Roche:

Le champion du monde à forte tête

En dix neuf saisons de compétition, Raymond Roche n'a jamais ménagé ses montures. Champion du monde d'endurance avec Kawasaki en 1981, champion du monde de Superbike avec Ducati en 1990... Seuls les Grands Prix lui ont échappé. Trapu et noueux comme un cep de vigne, ce méditerrenéen au patronyme évocateur a fait rêver des générations de motards à une époque ou la compétition drainait sur les circuits des hordes de purs et durs qui se reconnaissaient dans ce petit homme au sang chaud. Sur la piste comme dans les paddocks, Raymond Roche n'a jamais manqué de tempérament, et cela lui a joué des tours. Tant pis dit-il je n'ai pas gagné de Grand Prix, c'est vrai, mais il y a des choses plus graves dans la vie. Passer la pommade, ça n'a jamais été mon truc. Ce que j'ai obtenu de la course, je ne le dois qu'a mes résultats.

Rebelle et grande gueule

En 1978, Raymond Roche a 21 ans et inscrit ses premiers points en Grand Prix. Il monte même sur son premier podium en catégorie 250 sur le circuit de Silverstone. Le toulonnais décide toutefois d'abandonner les moyennes cylindrées pour se lancer en 750, ou il se sent davantage en mesure d'exprimer son talent. C'est ainsi qu'il termine la saison 1979 zn 8ème position d'une discipline ou s'impose alors Patrick Pons. Quelques mois plus tard, ce dernier disparait tragiquement lors d'un funeste Grand Prix de Grande-Bretagne. Orphelin de son champion du monde, le team Sonauto propose alors à Raymond la 500 Yamaha de Patrick. Ce sera un fiasco. En 1981, Raymond se refait une santé en Endurance en devenant Champion du monde sur une Kawasaki, avec son coéquipier Jean Lafond. Ce titre lui permet de revenir en grand prix sur une Suzuki, et deux années lui suffisent pour asseoir sa réputation. En 1984, au guidon d'une 500 Honda privée, le sudiste s'offre la troisième place du championnat du monde derrière Eddie Lawson et Randy Mamola. Il accepte la proposition de Giacomo Agostini de faire équipe, en catégorie reine, avec Eddie Lawson au sein du team Yamaha Marlboro. Mais là encore le rebelle français a du mal à rentrer dans le moule...

Champion du monde Superbike

Classé 7ème du championnat du monde en 1985, Roche repart ensuite avec une Honda privée. Faute de moyens, les résultats ne suivent pas. Les frères Castiglione lui proposent alors une place dans l'aventure Cagiva. la première saison, j'ai fait de très belles courses, Raconte Raymond. J'étais régulièrement devant Schwantz, dont la Suzuki débutait elle aussi. J'y ai cru jusqu'à ce que je comprenne que les problèmes politiques au seins de l'usine ne nous permettraient pas d'obtenir les moyens techniques nécessaires. Pourtant l'argent ne manquait pas. La Cagiva n'a commencé à fonctionner correctement que l'orsqu'elle a récupéré les pièces moteur de Yamaha. Les italiens décident alors d'engager Randy Mamola pour succéder au français Ils venaient de racheter Ducati et m'ont proposé de développer leur moto de Superbike Deux ans plus tard, Raymond Roche décroche le titre de Champion du monde. Mais lors des deux saisons suivantes, le toulonnais ne parvient pas à conserver son trophée et digère mal les difficultés rencontrées, après 20 ans de carrière. Aussi décide-t-il d'en rester là, fin 1992, en choisissant de prendre sa retraite de pilote.

Raymond Roche en quelques dates:

Né le: Le 21 février 1957 à Toulon, France.

1974 Il participe à ses premières courses en championnat de France
1978 Il marque ses premier points en Grand Prix 250 & 350
1979 Il est 8ème du Championnat du monde 750 sur Yamaha
1980 Il débute en Grand prix 500
1981 Il devient Champion du monde d'Endurance avec Jean Lafond sur Kawasaki
1982 Il revient en Grand Prix 500 sur Suzuki
1983 Il termine 10ème du championnat du monde 500 sur une Honda
1984 Il se classe 3ème du Championnat du monde 500 sur une Honda privée
1985 Il devient officiel Yamaha aux côtés d'Eddie Lawson et termine 7ème du championnat du monde 500
1986 Il récupère une Honda privée et termine 8ème du championnat du monde 500
1987 Il obtient le guidon d'une 500 Cagiva et termine 13ème du championnat du monde 500
1988 Il est 20ème du championnat du monde 500
1989 Il s'attaque au championnat du monde de Superbike
1990 Il est Champion du monde de Superbike sur Cagiva
1992 Il décide de prendre sa retraite.

Palmarès de Raymond Roche:

2 titres de Champion du monde

* Endurance 1981 sur Kawasaki
* Superbike 1990 sur Cagiva


Dernière édition par bleuprelude le Sam 3 Mai 2008 - 11:09, édité 20 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Randy Mamola

Message  Invité le Sam 5 Jan 2008 - 23:16

Randy Mamola:




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Casey Stoner

Message  Invité le Dim 27 Jan 2008 - 10:34


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pilotes de légende

Message  envoidupaté le Jeu 21 Fév 2008 - 23:10

bleuprelude a écrit:Kevin Schwantz

Né le 19 Juin 1964
Victoires en GP : 23

1985 : Champion US Superbike (Suzuki)
1986 : 22ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1987 : 15ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1988 : 8ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1989 : 4ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1990 : 2ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1991 : 3ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1992 : 4ème au championnat du monde 500 (Suzuki)
1993 :
Champion du monde 500 (Suzuki)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
la il sait qu'il va metre une pillule a ces collegue Laughing
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
la preuve Very Happy [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
envoidupaté
Grade:Argent

Masculin Nombre de messages : 2972
Age : 34
Localisation : le tréport (76)
Date d'inscription : 13/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pilotes de légende

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum